Publié le par Regard animalier
Publié dans : #articles divers

Il y a bien des manières d'éviter un prédateur, mais certains animaux ont élévé ce périlleux exercice au rang d'art !

 

L'AUTRUCHE

 

L'autruche est le plus grand oiseau incapable de voler. Foulant les plaines africaines elle fait face à de multiples prédateurs. Mais ce n'est pas à l'enfouissement de sa tête dans le sable, contrairement à une croyance populaire, qu'elle doit sa survie. L'autruche s'allonge pour éviter d'être vue et préserver son énergie. Mais si elle doit courir, elle peut atteindre la vitesse stupéfiante de 70 km/h, ce qui en fait l'oiseau le plus rapide de la planete.

Les rois de l'évasion

LE CRAPAUD CAILLOU

 

Il tire son nom de sa manière unique d'échapper aux serpents, scorpions et tarentules auxquels il fait face dans son Vénézuela natal.

Plutôt que de se battre, il se met en boule et se jette en avant, rebondissant sur les parois et les rochers jusqu'à trouver un endroit sûr pour se cacher.

 

Description de cette image, également commentée ci-après*

 

LE LEZARD BASILIC

 

La technique de ce lézard des forêts tropicales d'Amérique centrale et de Sud est l'une des plus surprenantes du monde. Pour échapper à un prédateur c'es l'un des rares animaux à pouvoir marcher ou plus présisément courir, sur l'eau.

Ses pattes créent de petites poches d'air au contact de l'eau et son style de course unique l'empêche de couler.

Même si il venait à tomber à l'eau, c'est un excellent nageur.

Les rois de l'évasion

LA SALAMANDRE

 

La taille des salamandres va de quelques centimètres à 1,80 m. Elles peuvent vivre sur la terre ou dans l'eau, et elle ont presque toutes 4 pattes et une queue. Certaines salamandres ont une façon unique d'échapper aux prédateurs qui les ont saisies par la queue : elles s'en débarassent et détalent, puis leur queue repousse. D'autres réptiles comme le gecko ont cette facultée et certains peuvent aussi régérérer différentes parties du corps comme l'axolotl.

 

*

 

LE LEZARD A CORNES ROYAL

 

Vivant dans les deserts du Sud des Etats-Unis, ce petit lézard trapu à cornes a le mécanisme de défense le plus insolite de tous : il crache un jet de sang avec ses yeux. Il repousse ainsi les prédateurs, probablement indisposé par le goût ou l'odeur. Il peut également gonfler son corps pour paraître plus impressionnant en avalant de l'air, tout en se défendant avec ses cornes.

 

*

 

LE CALMAR

 

Capable de projeter de l'eau avec se membrane pour échapper au  danger, le calmar est également en mesure de tirer de puissants jets d'encre sur ses prédateurs. Il les aveugle ou leur fait perdre le fil de la poursuite, ce qui lui fait gagner du temps pour s'échapper.

Les pieuvres et les seiches disposent de la même technique mais elles font preuve de moins d'élégance.

 

*

 

LA SARDINE INDIENNE

 

Les bancs de poissons déstabilisent les prédateurs, rendant plus difficile le choix d'une cible précise. De nombreuses espèces pratiquent cette natation synchronisée pour échapper à leurs assaillants, mais aucune n'égale la sardine indienne. Un banc peu contenir des milliards de poissons et mesurer jusqu'à 4,8 km.

Lorsque les prédateurs plongent ou nagent à proximité, les poissons se déplacent à l'unisson pour échapper au danger.

 

*

 

* photo prise sur internet

Voir les commentaires

Publié le par Regard animalier
Publié dans : #articles divers

Voici les animaux les plus rapides au monde :

 

 

LE SCARABEE TIGRE AUSTRALIEN

 

Il ne mesure que 2 cm mais peut courir 2,5 m/s.

Un rapport incroyable de 125 fois sa longueur par seconde.

Rapportée à l'échelle humaine, sa vitesse serait de 824 km/h !!!!

 

* 

 

LE FAUCON PELERIN

 

Il est le plus rapide dans l'air mais sa vitesse maximale de 320 km/h n'est atteinte qu'en piqué.

 

*

 

LE FAUCON HOBEREAU

 

Il est capable d'atteindre la vitesse de 160 km/h afin d'attraper sa proie.

 

*

 

LA FREGATE

 

Grâce à sa large envergure, cet oiseau des mers peu voler jusqu'à 153 km/h.

 

*

 

LE GUEPARD

 

Il peut sprinter à 120 km/h. Contrairement à  la plupart des félins, leurs griffes ne se rétractent pas complètement, agissant comme des crampons.

 

LE MARTINET NOIR

 

Le record de vitesse en "vol à tire d'ailes" revient au martinet noir avec 111 km/h.

 

*

 

LE PRONGHORN

 

Cette espèce d'antilope américaine (appelées également antilocapres) atteint une vitesse de 110 km/h et peut maintenir un rythme de 56 km/h sur plus de 6 km.

 

*

 

L'ESPADON VOILIER

 

Contrairement au thon qui possède principalement des muscles lents adaptés aux courses de fond, l'espadon et le marlin on 93% de muscles rapides.

Ils lui permettent d'atteindre les 100 km/h. Il peut aussi bondir hors de l'eau pour réduire momentanément sa trainée et augmenter sa vitesse.

 

sailfish poisson le plus rapide*

 

LE GNOU

 

Il peut atteindre les 80 km/h si il se sent menacé.

 

 

LE KANGOUROU GRIS

 

C'est le sauteur le plus rapide.

Etonnamment, le kangourou utilise la même quantité d'énergie pour marcher que pour courir à 40 km/h. 

Il peut courir à plus de 71 km/h, mais les forces exercées sur leurs pattes sont si grandes qu'ils risquent une rupture des tendons.

 

*

 

L'IGUANE A QUEUE EPINEUSE

 

C'est le lézard le plus rapide du monde.

Ses pattes arrière lui fournissent l'energie nécessaire lors d'un sprint et supportent même son poids lors d'une course sur 2 pattes.

Ce qui lui permet de faire des pointes à 35 km/h.

Il ne court que si il se sent menacé ou à la poursuite d'une proie.

 

*

 

LE MAMBA NOIR

 

C'est le serpent le plus rapide au monde mais aussi l'un des plus long et des plus venimeux.

Il peut onduler à 20 km/h grace à son corps très fin.

*

 

connaissez vous l'humain le plus rapide?

Usain bolt avec un record de 44,72 km/h avec une vitesse moyenne de 37,6 km/h.

 

Afficher l'image d'origine*

 

Quel dinosaure était capable de semer tous ses poursuivants ?

L'ornithomimosaure. Il s'apparente un peu à notre autruche actuelle et pouvait courir à 61 km/h.

*

 

Et savez vous quel est l'animal le plus lent ?

... et non ce n'est pas l'escargot. Sa vitesse maximale est de 0,05 km/h donc il y a encore plus lent...

... le corail... et oui c'est une animal et il est ... IMMOBILE !

 

*

 

* photo prise sur internet

Voir les commentaires

Publié le par Regard animalier
Publié dans : #animaux d'exception
Le caméléon

Il existe environ 200 espèces différentes.

 

Ces reptiles se rencontrent principalement en Afrique ainsi que dans les îles alentour. Mais il en existe également dans la péninsule Arabique, en Inde, au Pakistan et au Sri Lanka.

Plus du tiers des espèces vivent à Madagascar.

Leurs mouvements sont extrêmement lents. Ils avancent quelquefois par à-coups, simulant ainsi une feuille dans le vent.

 

Leur espérance de vie est relativement courte (ent 2 et 5 ans), mais ils restent néanmoins des animaux fascinants et exeptionnels.

 

Seule 3 espèces peuvent être détenues sans certificat de capacité :

- le furcifer pardalis

- le chamaeleo calyptratus

- le trioceros jacksonii

 

 

LA QUEUE DU CAMELEON

 

Ce sont des lézards dotés d'une queue assez longue (entre un tiers et la moitié de leur longueur totale). Cette queue peut s'enrouler sur elle-même, et est souvent utilisée pour assurer une meilleure prise dans les arbres.

Ceci n'est vrai que pour les caméléons arboricoles, Les caméléons nains, de moeurs quasi-terrestres, présentent en général une queue bien plus petite et moins mobile.

 

 

LES DOIGTS DU CAMELEON

 

Les doigts des pattes, griffus, sont rassemblés en 2 groupes opposés qui forment une sorte de pince, utilisée pour agripper les branches lors de leurs déplacements. Ils sont dits zygodactyles. Les doigts sont regroupés de sorte que la pince ait 2 doigts en vis-à-vis des 3 autres. 

 

Le caméléon

 

 

LA VUE DU CAMELEON

 

Les yeux des caméléons sont proéminents, et dotés de mouvements indépendants. Ceci permet à ces animaux de surveiller de tous les cotés à la fois l'approche de prédateurs. Lorsqu'ils repèrent une proie les yeux convergent dessus pour obtenir une meilleure précision.
Quasiment dépourvus de bâtonnets, les caméléons ont une très mauvaise vue nocturne.

 

 

LA TAILLE DU CAMELEON

 

Les caméléons sont des reptiles de taille modérée : les plus petites espèces font 3 cm de long (brookesia micra), et les plus grandes atteignent les 70 cm (trioceros melleri, calumma parsonii). Ces tailles sont queue comprise.

 

CRETES ET CORNES

 

Les caméléons sont souvent dotés de casques, crêtes et cornes.

Ce sont des téguments que l'on retrouve plus ou moins développés chez toutes les espèces.

Certaines espèces comme trioceros jacksonnii ou T.johnstoni présentent de grandes cornes (jusqu'à 3 cm) sur le rostre. 

D'autres espèces ont une ou deux cornes, plus ou moins longues.

Certaines espèces n'en ont pas du tout.

D'autres (chamaeleo calyptratus) présentent une crête rigide très proéminente sur le crâne.

D'autres encore ont une crête plus ou moins développée qui court sur le dos ou le ventre, parfois jusque sur la queue.

Quasiment toutes les espèces présentent une structure épaisse sur le dessus du crâne, un peu comme un casque.

 

DIMORPHISME SEXUEL

 

Les mâles et les femelles sont très différents. Les mâles sont en général plus grands et gros bien qu'il existe quelques exceptions. De plus les crêtes, casques ou cornes sont en général moins développés, voire complètement absents chez les femelles.

La robe est généralement très différente. Les mâles ont la plupart du temps des couleurs plus vives et contrastées.

Les caméléons nains font encore exception, mâles et femelles ayant généralement les mêmes couleurs, et les femelles sont la plupart du temps plus grandes.

 

CODE COULEUR DU CAMELEON

 

Il faut savoir que la teinte du caméléon est avant tout un moyen de communication lui permettant de montrer son état d'esprit.

Son changement de couleur est provoqué par son système nerveux. En effet lorsque la moelle épinière est sectionnée le caméléon noircit là où il n'est plus innervé.

 

Les facteurs internes :

 

- Au repos le caméléon sera d'un vert émeraude

- Si il se sent menacé ou en colère il prendra une couleur vive ou foncé comme le noir ou le rouge

- Un caméléon malade, mal nourri aura la peau très pâle, voire blanche, et les plaies créent des taches sombres. S’il est mort, il noircit. À l’inverse, un animal en bonne santé présentera des couleurs éclatantes.

 

Cependant, la croyance selon laquelle le caméléon prend la couleur de son environnement pour se camoufler de ses prédateurs est aussi vraie : il utilise principalement ce stratagème appelé homochromie au milieu des feuilles d’un arbre, car c’est généralement là qu’il vit. Mais en aucun cas il ne prendra la couleur d'un objet qu'il touche.

 

Les facteurs externes :

 

- la température ambiante (sombre quand il fait froid afin d’absorber de la chaleur)

- le moment de la journée (pâle la nuit, car plus il y a de la lumière, plus la peau est sombre)

- le sexe (généralement, les mâles sont plus colorés que les femelles)

Le caméléon

LA LANGUE DU CAMELEON

 

La langue du caméléon, qu'il peut lancer à une distance égale à sa propre longueur, se présente comme un long tube terminé par un bulbe rendu visqueux par le mucus, sécrétion des glandes muqueuses. Au repos, le tube est replié en accordéon autour d'un os très pointu appelé processus entoglossus. Pour chasser, le caméléon propulse sa langue en relâchant les muscles longitudinaux qui fonctionnent comme une gâchette libérant un ressort. La vitesse de détente est de l'ordre de 1/25 de seconde, celle du retour d'environ une demi-seconde.

Sa proie ne la voit pas arriver et elle est assommée par l'extrémité rigide et aplatie de sa langue.

Les chercheurs ont utilisé une caméra ultra-rapide pour capter les images de ce missile lancé à une vitesse supérieure à 20 km/h. Une équipe hollandaise avait démonté en 2004 que la langue du caméléon passe de 0 à 6 m par secondes en seulement 20 millisecondes.

Le caméléon

REPRODUCTION

 

Selon les espèces la reproduction a lieu une fois par saison ou de multiples fois. Les femelles de nombreuses espèces sont capables de retenir le sperme des mâles durant parfois plus d'un mois et de s'auto-féconder. La gestation dure en général de un à deux mois mais peut durer près de 6 mois chez certaines espèces.

 

La majorité des espèces sont ovipares. Les femelles creusent le sol pour y pondre leurs oeufs, à part les petites espèces qui les déposent sur le sol.

 

La durée d'incubation est excessivement variable. Elle va d'une cinquantaine de jours chez les caméléons nains à plus d'une centaine de jours chez la plupart des espèces. Cette durée peut même dépasser une année et approcher deux ans chez quelques espèces.

 

certains caméléons sont ovovivipares. Ce sont généralement des animaux vivant en altitude, où les oeufs auraient peu de chance de se développer.

Après une gestation assez longue les petites naissent dans des membranes translucides qu'ils percent très peu de temps après.

 

Certaines espèces sont "intermédiaires". Elle sont techniquement ovipares, mais donnent naissance à des oeufs dotés d'une fine membrane, contenant des embryons bien développés et quasi-viables. Ces oeufs éclosent au bout d'une mois environ.

Voir les commentaires

BIENVENUE SUR MON BLOG

Résultat de recherche d'images pour "clipart accueil"

DERNIÈRE MISE A JOUR LE :

 

6 décembre 2019

 

Caméra à l'ancienne

ALBUMS PHOTOS

   Une fois l'album choisi, cliquez sur la photo de votre choix pour l'afficher en mode plein écran et pour les faire défiler à votre rythme.

 

MAMMIFÈRES TERRESTRES

MAMMIFÈRES MARINS

OISEAUX

POISSONS

REPTILES / AMPHIBIENS

INVERTÉBRÉS

REGARDS

NOIR & BLANC

PATTES EN VRAC !

PETITS A PETITS

QUAND L’APPÉTIT VA...

INSTANT VÉGÉTAL

MON FILS & LES ANIMAUX

BÊTISIER

 

FICHES PEDAGOGIQUES 

D'ESPECES MENACEES

(non exhaustif)

( * en danger critique d'extinction)

 

Addax *

Aigle criard

Amazone à front rouge de l'Equateur

Amazone à joues bleues

Amazone à joues vertes

 Ane auvage de Somalie *

Ara ararauna

Ara canindé *

Ara de Buffon

Ara hyacinthe

Ara militaire

Atèle noir de Colombie *

Axolotl *

Bernache à cou roux

Bernache d'Hawaï

Binturong

Boa émeraude

Bucorve du Sud

Cacatoès des Philippines *

Cacatoès soufré*

Caïman noir

Casoar à casque

Cercopithèque Diane

Cercopithèque Diane de roloway *

Cerf du prince Alfred

Chameau de Bactriane*

Chardonneret élégant

Chat de Geoffroy

Chat pêcheur

Cheval de przewalski

Chien des buissons

Chimpanzé

Cistude d'Europe

Colobe guéréza

Conure dorée

Conure soleil

Crocodile des Philippines*

Crocodile du Siam*

Crocodile nain d'Afrique

Dendrolague de Goodfellow

Dendrolague de Matschie

Dingo

Drill

Eléphant d'Asie

Eléphant de savane d'Afrique

Esturgeon *

Esturgeon sibérien *

Faux gavial de Malaisie *

Garpique alligator

Gavial du Gange *

Gazelle de Dama *

Gibbon à favoris blancs *

Gibbon lar

Girafe du Niger *

Gorille des plaines de l'ouest *

Goura de Scheepmaker

Grand hocco

Gris du Gabon

Grue à cou blanc

Grue antigone

Grue caronculée

Grue de paradis

Grue royale

Guépard

Hippopotame

Hippopotame nain

Hyène tachetée

Ibis chauve *

Iguane des Fidji

Iguane rhinocéros

Koala

Lamantin des Caraïbes

Lémur à front blanc

Lémur mongoz *

Lémur noir

Lion d'Afrique

Lion d'Asie

Loup à crinière

Loutre asiatique

Lycaon

Macaque ouandérou

Magot

Maki catta

Maki vari roux

Manchot de Humboldt

Manchot du Cap

Mandrill

Nestor kéa

Okapi

Orang-outan

Ours brun

Ours malais

Ours polaire

Outarde canepetière

Padda de Java

Panda géant *

Panda roux

Panthère de Ceylan *

Panthère de Perse

Panthère des neiges

Panthère nébuleuse

Pélican frisé

Perroquet de Pesquet

Perruche de Barraband

Perruche splendide

Pinché à crête blanche *

Podocnémide de Guyanne

Poisson cardinal de Banggai

Poisson dragon

Puma

Pygargue de Steller

Raie guitare

Raie guitare à nez rond

Requin léopard

Requin nourrice fauve

Rhinocéros indien

Roussette de Lyle

Saïmiri à tête noire

Sanglier des Visayas *

Secrétaire

Takin du Mishmi

Tamanoir

Tamarin bicolore

Tamarin de Goeldi

Tamarin lion doré *

Tamarin noir à tête dorée *

Tapir de Malaisie

Tapir terrestre

Tigre blanc du Bengale

Tigre de Sibérie *

Tortue à nez de cochon

Tortue géante des galapagos

Tortue géante des Seychelles ou d'Aldabra

Tortue grecque

Tortue rayonnée *

Tortue sillonnée

Varan de Komodo

Vari noir et blanc *

Vautour charognard

Vautour de Ruppell

Vautour percnoptère

Vigogne

Yack

Zèbre de Grevy

 

ANIMAUX ETEINTS A L'ETAT SAUVAGE

 

Cerf du père David

 

ANIMAUX D'EXCEPTION

 

Autruche

Axolotl

Caméléon

Guépard

Libellule

Oie à tête barrée

Paresseux à 2 doigts

Pieuvre

Poisson pierre

Rat

Tortue géante des Seychelles ou d'Aldabra

Varan crocodile

 

MES ANIMAUX

 

134225b4aa93ed.jpg

190177086adea0.jpg

396468lesratptor.jpg

747812BUNNY1.jpg

357023liloo2.jpg

773569PAILLETTE1.jpg

809970plume1.jpg

   

 

FICHES D’ÉLEVAGE

 

VISITES DE PARCS

 

AUTRES ARTICLES

 

PARTENARIATS

 

VIDÉOS

 

REFERENCES

FILMOGRAPHIQUES

 

GLOSSAIRE

 

QUIZZ

 

LES PERLES DES PARCS !

Hébergé par Overblog